05/03/2012

Le compte-Rendu 2012

Les 3 – 4 et 5 février dernier 51 véhicules se sont donnés rendez-vous à Gap pour cette 15e édition très enneigée  mais avec le beau temps et une température Sibérienne pour ces 3 jours.

 

Un plateau de voitures toujours très varié de 1953 à 1980 a sillonné les Hautes-Alpes et les Alpes de Haute Provence dans des paysages enneigés à couper le souffle tout le long de ces 500 km effectués dans la bonne humeur et une exceptionnelle convivialité malgré les grands frimas. Une quinzaine d’équipages sont même venus la veille pour se mettre dans l’ambiance.

Pour la première fois un équipage Anglais en Ford Escort TC piloté par John Chamberlain est venu « goûter » à la glace du merveilleux circuit d’Orcières. Cette année les Alfa Roméo sont plus nombreuses que les Saab et Volvo et vont donc logiquement disputer deux trophées de marques. Le premier des « Suédois » étant remporté par Edouard et Jean-Pierre Montaz sur Volvo 122 S et le trophée « Alfa Italien » par Stéphane Vandermolen et Stéphy Keller à bord de leur  Alfa GTV 2000.

Pas moins de 19 cols au total ont jalonné cette épreuve qui est une des seule abordable sans contrainte et sans licence aux pilotes novices ou expérimentés et qui permet de rouler sur de très petites routes sélectionnées pour leur sécurité, leur peu de circulation et faire des tours d’initiations sur un circuit de neige et glace en toute quiétude sans l’obligation du chronomètre à respecter.

La majorité des participants n’ont pas « quitté les clous » sur ce parcours car la glace omniprésente n’a pas permis aux pilotes de relâcher leur vigilance au volant.

Lors des nombreuses glissades les équipages expérimentés comme Corvi et Derex en Innocenti Cooper sont des virtuoses en glisse avec le  trio des Alpine pilotées par Jacques Dor, Jean-Marc Tissot et Jean-Paul Moncharmont. Dans la régularité cartographique et la découverte des contrôles de passage sous forme de « Lettres » ou de C.P. avec pinces la Simca des Pagan, la Volvo des Montaz et l’Alfa de Vandermolen sont toujours aux avants postes précédés de très près seulement le  premier jour par la Panhard X87 de André Benbassa qui passe à merveille l’épreuve de démonstration de conduite sur le circuit de glace de Orcières et se retrouve 1er à l’issue de cette  première journée du vendredi après un presque sans faute. La Citroën « 2 ch préparée course » piloté par Gérard Roussel suite à des problèmes de freinage doit abandonner prématurément et… la grosse journée routière du samedi va bouleverser cette hiérarchie. 

En effet les « petits nouveaux » Xavier Blanchard et Bruno Foraz se sont bien affutés la veille en embuscade à bord de leur belle et efficace Sunbeam Rapier et vont coiffer tout ce beau monde au terme de cette éprouvante journée divisée en 4 très grosses étapes mais avec de copieux arrêts casse-croûtes ou des arrêts surprises café/chocolat etc… organisés pour le 1er par le club de Gap des Calendes Alpines et pour le 2e par le Racing Team Farigoulette lors du passage à Auzet par les cols du Fanget et des Garcinets.

Un arrêt « Quiz » impromptu permettra à certain de découvrir ce qu’est un exhausteur d’essence et un autre arrêt nocturne permettra d’identifier un breuvage de montagne…

Des « malheureux » doivent abandonner comme Claude Vagnoux et Marc Bosse organisateurs des « Mille Bornes » sur Opel Kadett GTe victime de problème de freinage ou les Parendel sur Lancia Fulvia qui n’ont pas put redémarrer suite à une défaillance électrique (moins 18°) ainsi que la Rover 2000 tc des Hepp qui restera immobilisée à Sisteron victime d’un tuyau récalcitrant de radiateur d’huile.

Comme chaque année la remise des récompenses se déroule autour d’un copieux brunch le dimanche matin pour que les équipages les plus lointains rentrent tranquillement avec un grand regret, le manque de Saabistes qui ont boudé cette édition.

Cette 15e édition restera comme l’une des meilleures grâce à la qualité et la préparation sérieuse des équipages, la météo exceptionnelle qui correspondait à merveille à ce type de manifestation ainsi que  la bonne humeur habituelle de l’organisation, en espérant que l’an prochain de nouvelles règles plus draconiennes ne viennent entravées cette épreuve atypique et sans enjeux de chronométrage.

Gérard & Yannick Mourlot 

15:13 Écrit par JF Bouvard | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

PHOTOS 2012

540 (1).JPG

545.JPG

549.JPG

556.JPG

Vous pouvez agrandir les photos en cliquant dessus 

15:09 Écrit par JF Bouvard | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |